Comment choisir une assurance pour son animal de compagnie ?

0 Comments

Une nécessité souvent oubliée, l’assurance pour animal de compagnie est loin d’être un simple caprice. Principalement, elle permet de couvrir tous les soins vétérinaires de l’animal, pour des causes maladies ou des causes d’accident. Ce qui garantit donc le bien-être de l’animal et l’économie pour son maitre. Il ne faut pas cependant choisir n’importe quelle garantie, il importe de bien se renseigner sur les formules proposées pour ne pas se sentir lésé dans son contrat d’assurance.

Vérifier le taux de remboursement

Le pourcentage de remboursement diffère selon les compagnies d’assurances et les formules proposées. Il importe don de bien se renseigner pour éviter d’être lésé dans son contrat. En règle générale, la prise en charge est de 50% pour tout type de consultation médicale. Il s’agit ici d’un remboursement des sommes déboursées sur présentation des factures. Le remboursement peut cependant atteindre le taux de 80% et même de 100% pour les formules haut de gamme, lesquelles offrent en surplus des forfaits de prévention d’un montant de 30 à 150 euros. Ceci pour couvrir les frais médicaux annexes, comme les vaccins et la stérilisation.

Comparer le prix de l’assurance

Le prix des cotisations varie selon les formules. En principe, pour les formules basiques, le prix coûte entre 7 à 20 euros mensuel. Pour profiter des formules haut de gamme, le prix s’élève entre 40 à 50 euros par mois. On peut cependant profiter des tarifs moins coûteux en misant sur les comparatifs des assurances. Ce faisant, il suffit d’entrer dans les sites comparateurs d’assurance et choisir selon son pouvoir d’achat et ses besoins.

Les conditions de souscription

A la différence des autres types assurances, l’assurance pour animal est soumise à de nombreuses conditions. Avant de souscrire à n’importe quelle formule, il convient donc de lire chaque clause du contrat, notamment pour vérifier les conditions d’adhésion. En principe, ces conditions prennent en compte l’âge, la race, l’identification et l’état de santé générale de l’animal. En effet, ce ne sont pas tous les animaux de compagnie qui peuvent bénéficier de la sécurité d’assurance. Notant aussi que ces conditions se distinguent selon les formules et les compagnies d’assurance.

Se renseigner sur les exclusions

Comme les autres types de contrat, le contrat d’assurance prévoit des exclusions qui ne prennent pas donc en charge certains cas et événements. Ceci permet de limiter donc les abus de demande d’indemnisation. Les exclusions peuvent concerner le type de soin médical, comme les soins de prévention qui sont souvent exclues des contrats d’assurance. Elles peuvent aussi concerner les maladies héréditaires, et les problèmes de santé subies par des accidents. Certains contrats peuvent aussi prévoir des franchises de délai pour le remboursement. On doit donc bien s’informer sur les clauses de son contrat pour ne pas être déçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *